Turquie-Le ministère des A.E renvoie 88 de ses agents

le
0
 (Actualisé avec Egypte, dernier paragraphe) 
    ISTANBUL, 28 juillet (Reuters) - Quatre-vingt-huit 
fonctionnaires du ministère turc des Affaires étrangères ont été 
renvoyés, a annoncé jeudi le chef de la diplomatie turque Mevlut 
Cavusoglu. 
    Il s'agit de la dernière mesure en date visant les 
sympathisants présumés du prédicateur en exil Fethullah Gülen, 
accusé par le pouvoir turc d'être à l'origine du putsch manqué 
du 15 juillet. 
    Les autorités turques ont suspendu, renvoyé, arrêté ou placé 
sous enquête des dizaines de milliers de personnes au sein des 
institutions d'Etat, dont les ministères, les forces armées et 
la police, depuis l'échec du coup de force. 
    Le ministre turc de la Justice, Bekir Bozdag, a déclaré 
jeudi de son côté que les autorités recevaient des 
renseignements laissant penser que Fethullah Gülen, qui vit en 
exil aux Etats-Unis, pourrait quitter ce pays. 
    Cité par la chaîne de télévision Habertürk TV, Bozdag a 
indiqué que l'opposant pourrait partir s'installer en Australie, 
au Mexique, au Canada, en Afrique du Sud ou bien en Egypte. 
    Le Premier ministre égyptien Chérif Ismaïl, cité par 
l'agence de presse nationale Mena, a dit que son pays n'avait 
reçu aucune demande d'asile politique de Fethullah Gülen. Si tel 
était le cas, Le Caire étudierait sa demande, a-t-il ajouté. 
 
 (Ece Toksabay; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant