Turquie : le gouvernement Erdogan remanié, l'opposition dans la rue

le
0
Turquie : le gouvernement Erdogan remanié, l'opposition dans la rue
Turquie : le gouvernement Erdogan remanié, l'opposition dans la rue

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé ce mercredi un remaniement de son gouvernement après la démission de trois ministres en cause dans un scandale politico-financier. Dans la soirée, des manifestations appelant à la démission du gouvernement ont eu lieu dans plusieurs villes du pays dont Istanbul et Ankara. A Istanbul, près de 5000 protestataires ont été dispersés par la police après quelques affrontements dans le quartier de Kadikoy, sur la rive asiatique de cette mégapole turque.

Rassemblés à l'appel d'une dizaine de partis et d'organisations proches de l'opposition, ces manifestants ont scandé des slogans hostiles à Erdogan, qui devait annoncer plus tard dans la soirée un remaniement ministériel. «La corruption est partout !», «La résistance est partout !», ont-ils notamment scandé, reprenant des slogans utilisés pendant la grande fronde antigouvernementale qui a secoué l'ensemble de la Turquie les trois premières semaines de juin 2013.

D'autres rassemblements hostiles au gouvernement ont été rapportés mercredi soir par les médias turcs dans le quartier stambouliote de Besiktas, non loin des bureaux du Premier ministre sur la rive européenne de la ville, ainsi que dans la capitale Ankara et à Izmir (ouest de la Turquie) notamment.

Des appels circulaient mercredi soir sur les réseaux sociaux turcs en vue d'une autre manifestation contre la corruption et le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan vendredi soir sur la place Taksim, coeur de la contestation en juin dernier.

Istanbul Izmir Ankara everywhere in Turkey people took the streets, we demand AKP's total resignation #hukumetistifa pic.twitter.com/Vsv3a2gl22? Burak Arikan (@arikan) December 25, 2013

Une sale affaire éclabousse en effet le gouvernement turc. Elle a provoqué, ce mercredi, la démission en chaîne de trois membres de l'exécutif. Le ministre turc de l'Intérieur, Muammer Güler, a annoncé son départ peu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant