Turquie : la répression s'intensifie

le
0
Le gouvernement d'Erdogan lance plusieurs enquêtes dans les milieux universitaires et médicaux pour identifier ceux qui se sont joints aux manifestants de la place Taksim.

Istanbul

«Nous n'allons pas nous contenter d'en finir avec ces incidents, les terroristes vont nous avoir sur le dos, nous utiliserons la loi, personne ne s'en sortira impunément», mettait en garde il y a deux semaines le premier ministre turc devant les députés de sa formation, le Parti de la justice et du développement. Recep Tayyip Erdogan semble tenir sa promesse. Les forces de l'ordre ont d'abord repris par la force le parc Gezi, le centre névralgique de la mobilisation, le 15 juin, avant d'intensifier la répression contre les manifestants.

Depuis l'évacuation du bastion de la contestation, au c½ur d'Istanbul, au moins 46 personnes, affiliées à des petites formations d'extrême gauche, ont été placées en détention. Vendredi, 18 membres du Parti socialiste des op...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant