Turquie : la nuit où Erdogan a failli tomber

le , mis à jour à 15:13
3
Turquie : la nuit où Erdogan a failli tomber
Turquie : la nuit où Erdogan a failli tomber

Samedi, les villes d'Ankara et d'Istanbul avaient retrouvé leur calme estival. Rien ne témoignait de la nuit précédente, qui a bien failli être le crépuscule du président turc.

 

Vendredi, 22 h 30 : soudain, des F-16 au ras des maisons... Dans les rues de la capitale comme dans celles d'Istanbul, les habitants profitent de la douceur de l'été sans se douter du séisme qui les attend. Seules quelques rumeurs perturbent les Stambouliotes. « A la télévision, les journalistes annonçaient que les deux ponts enjambant le Bosphore étaient fermés par l'armée, raconte Tulin, Franco-Turque de 23 ans. Avec mes amis, on a trouvé ça bizarre. Normalement c'est la police qui s'occupe de la circulation. » Quelques instants plus tard, le raffut des avions de combat F-16 volant au ras des habitations confirme leurs craintes. A 450 km de là, des troupes et des chars d'assaut prennent position autour des points névralgiques de la capitale : le palais présidentiel, le Parlement et le QG de l'état-major. Le bruit d'une explosion retentit au loin. « On a tout de suite pensé à un attentat de l'Etat islamique », lâche Tulin. Erreur...

 

23 heures : l'énigmatique Conseil de la paix. Des chaînes de télévision évoquent une « tentative de coup d'Etat ». Rapidement, le Premier ministre, Binali Yildirim, confirme l'action d'un « groupe au sein de l'armée ». Les militaires rebelles prennent d'assaut l'état-major de l'armée, tuent plusieurs loyalistes et séquestrent le chef des armées. Dans un communiqué, les putschistes proclament la loi martiale et le couvre-feu, promettant de restaurer les droits de l'homme et la démocratie. Leur message est signé de l'énigmatique Conseil de la paix dans le pays. « Ce nom reprend pour partie l'adage de Mustafa Kemal Atatürk ( NDLR : père de la nation turque, laïc, président de 1923 à 1938) », relève l'historien Samim Akgönül. En plateau, la présentatrice de la télévision ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7166371 il y a 10 mois

    A quand erdogan prix Nobel de la paix ?

  • M7166371 il y a 10 mois

    bien sur , tout comme Obama son mentor !

  • ANOSRA il y a 10 mois

    Erdogan défenseur de la démocratie ?