Turquie/Israël : la «Diplomatie du feu»

le
0
L'incendie du mont Carmel a permis une reprise des contacts entre les deux pays.

Le tragique incendie du mont Carmel aura au moins eu un effet positif: il a donné une occasion à la Turquie et à Israël de s'engager officiellement dans un processus de rapprochement, promptement baptisé «diplomatie du feu» par les médias.

Les relations entre les deux pays étaient au point mort depuis que neuf militants turcs avaient été tués par Tsahal au cours d'un assaut contre une flottille d'aide destinée à Gaza, le 31 mai. Mais, la semaine dernière, l'envoi de deux Canadair turcs dans le nord d'Israël afin de lutter contre les flammes a permis d'activer les contacts diplomatiques. Le premier ministre Benyamin Nétanyahou a téléphoné à son homologue Recep Tayyip Erdogan pour le remercier de son geste de solidarité et a précisé que son pays trouverait «un moyen d'exprimer sa gratitude envers l'aide turque». Le chef du gouvernement turc a qualifié cette assistance de «devoir humanitaire et islamique», tout en continuant à réclamer des excuses et des in

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant