Turquie-Fin des opérations dans la ville kurde d'Idil : 114 tués

le
1
    DIYARBAKIR, 8 mars (Reuters) - Les autorités turques ont 
annoncé avoir tué un total de 114 activistes à Idil, ville kurde 
de 73.000 habitants, au terme de trois semaines de combats qui 
ont pris fin mardi. 
    Mardi également, deux policiers ont été tués à Idil dans 
l'explosion d'un engin sur la chaussée au passage de leur 
véhicule, apprend-on auprès des services de sécurité. Trois 
policiers et trois militaires ont été blessés dans cette 
explosion. 
    Les autorités turques mènent une série d'opérations contre 
les autonomistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) 
dans plusieurs localités kurdes du sud-est du pays. 
    Les combats entre l'armée turque et les Kurdes ont repris 
après la fin, en juillet dernier, d'une trêve qui durait depuis 
deux ans et demi entre le gouvernement et le PKK et qui avait 
suscité l'espoir d'une fin de l'insurrection kurde qui dure 
depuis plus de 30 ans. 
    Idil, ville située à 25 km au nord de la frontière syrienne, 
vit sous le régime du couvre-feu depuis le 16 février.  
    Le couvre-feu est également maintenu dans le quartier 
historique de Sur, à Diyarbakir, après près de 100 jours 
d'affrontements. 
 
 (Seyhmus Cakan; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • schmittp il y a 9 mois

    Et l'UE fait des courbettes et veut donner notre argent au dictateur islamiste Erdogan, l'Europe est foutue.