Turquie-Exclusion d'un dissident du parti nationaliste

le
0
    ISTANBUL, 8 septembre (Reuters) - Le Parti d'action 
nationaliste (MHP), formation de l'opposition turque, a exclu 
jeudi un de ses membres qui en briguait la direction et aurait 
pu rallier à lui une partie de l'électorat conservateur 
favorable au président Recep Tayyip Erdogan. 
    Selon des enquêtes d'opinion, le remplacement de Devlet 
Bahceli, actuel président du MHP, par son rival Meral Aksener 
aurait eu pour conséquence d'élargir la base électorale du parti 
nationaliste et d'affaiblir la mobilisation entreprise par 
Erdogan pour réformer la Constitution et accroître les pouvoirs 
du chef de l'Etat. 
    La commission disciplinaire centrale du MHP a voté à 
l'unanimité l'exclusion de Meral Aksener tandis que se poursuit 
une enquête interne contre les dissidents du parti. 
    Devlet Bahceli, 68 ans, est une personnalité peu 
charismatique, qui n'a pas su profiter des sentiments 
nationalistes sur lesquels surfe Erdogan depuis le putsch manqué 
du 15 juillet. Le chef de l'Etat a vu sa popularité encore 
renforcée par la tentative de coup d'Etat militaire. 
    "Inutile de dire que cette exclusion renforce le contrôle de 
Bahceli sur le MHP, que les espoirs de modernisation sont 
désormais tombés à l'eau et que la domination de l'AKP (le parti 
d'Erdogan) est un peu plus assurée", a commenté un analyste.     
    
 
 (Daren Butler; Pierre Sérisier pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant