Turquie-Erdogan réclame un nouveau gouvernement au plus vite

le , mis à jour à 19:01
1

ISTANBUL, 21 juin (Reuters) - S'appuyant sur l'instabilité qui prévaut dans les pays voisins de la Turquie, le président turc Recep Tayyip Erdogan a demandé aux partis politiques turcs de former un gouvernement de coalition au plus vite, faute de quoi de nouvelles élections législatives seront organisées. "Entourée par un véritable cercle de feu, la Turquie doit rester forte pour éviter de se blesser et pour aider ses frères, nous devons donc sortir au plus vite de cette période post-électorale", a-t-il dit. La Turquie abrite près de deux millions de réfugiés qui ont fui la guerre qui déchire la Syrie. Le Parti de la justice et du développement (AKP), fondé et dirigé par Recep Tayyip Erdogan jusqu'à ce qu'il soit élu à la présidence, a perdu le 7 juin sa majorité absolue au Parlement, annihilant son souhait de transformer de créer un régime présidentiel. ID:nL5N0YT0UY Les parlementaires prêteront serment mardi avant que Recep Tayyip Erdogan demande à l'AKP, arrivé premier des élections, de former un gouvernement. "Il est possible que ce processus dure jusqu'à la mi-août. Je pense que la Turquie ne peut pas se permettre une telle perte de temps, c'est pourquoi je veux qu'un gouvernement de coalition soit formé au plus tôt", a-t-il déclaré devant un parterre d'exportateurs. "Si les politiciens ne sont pas capables de régler cela, alors le peuple sera le seul recours capable de résoudre ce problème", a-t-il dit, évoquant l'hypothèse d'élections législatives anticipées. (Ayla Jean Yackley,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le dimanche 21 juin 2015 à 18:35

    Ben voyons ! Vive l'Arménie et Chypre Nord.

Partenaires Taux