Turquie-Erdogan défend la laïcité après les propos d'un élu

le
0
    ZAGREB, 26 avril (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip 
Erdogan a déclaré mardi que l'Etat devait observer la même 
distance par rapport à toutes les croyance religieuses après 
l'appel à l'abandon du principe de laïcité dans le cadre d'une 
réforme de la Constitution lancé par le président du Parlement 
turc. 
    Recep Tayyip Erdogan, qui s'exprimait lors d'une visite à 
Zagreb retransmise à la télévision, a déclaré que le président 
du Parlement, Ismaïl Kahraman, n'exprimait que sa propre opinion 
quand il a dit qu'il fallait une constitution religieuse à la 
Turquie. 
    Cette proposition est en contraction avec les principes 
fondateurs de la république turque, qui est laïque, bien que la 
religion majoritaire soit l'islam. 
    "Mon opinion sur le sujet est connue (...)", a déclaré le 
chef de l'Etat turc. "La réalité est que l'Etat devrait avoir 
une distance identique par rapport à toutes les croyances 
religieuses. (...) C'est cela la laïcité."  
    Les commentaires d'Ismaïl Kahraman ont été condamnés par 
l'opposition et ont suscité une brève manifestation. Le 
président du Parlement a par la suite dit qu'il exprimait "son 
opinion personnelle".   
 
 (Igor Ilic avec Seda Sezer à Istanbul; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant