Turquie : Erdogan choisit le grand «nettoyage»

le
0
Après avoir fait évacuer par la force la place Taksim, le premier ministre harangue des milliers de ses partisans. »La police turque évacue par la force le parc de Gezi

Les cagettes de pétunias sont entassées au bord des massifs. Les jardiniers municipaux accroupis plantent des milliers de fleurs dans les parterres. Autour d'eux, un dernier convoi de camions-poubelles laisse derrière lui un parc Gezi au cordeau. Comment imaginer que samedi soir, après l'assaut donné par la police, ce bastion de la révolte contre le pouvoir de Recep Tayyip Erdogan ressemblait à un champ dévasté par une tornade?

Dimanche après-midi, il ne restait aucune trace de cette évacuation brutale, enfants compris, à coup de gaz lacrymogènes et de canons à eau. Alors que le premier ministre se préparait à haranguer, en fin de journée, des dizaines de milliers de partisans rassemblés à une dizaine de kilomètres de là, sur la route de l'aéroport d'Istanbul, la place Taksim et son pe...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant