Turquie-Erdogan accuse un leader pro-kurde de "provocation"

le
1
    ISTANBUL, 29 décembre (Reuters) - Les déclarations faites au 
cours du week-end par le leader du Parti démocratique des 
peuples (HDP) constituent une "provocation claire" et cette 
formation pro-kurde "recevra une leçon" de la part du peuple et 
de la loi, a affirmé le président turc Recep Tayyip Erdogan dans 
une déclaration en direct, mardi. 
    La justice turque a ouvert une enquête contre Selahattin 
Demirtas, chef de file du HDP, pour avoir réclamé une plus 
grande autonomie de la communauté kurde, rapportait l'agence de 
presse Dogan, lundi. 
    Demirtas, élu au parlement turc, participait ce week-end à 
un congrès de deux jours réunissant différentes organisations 
kurdes qui ont plaidé en faveur d'une plus grande autonomie de 
la communauté qu'elles représentent. 
     
 
 (Asli Kandemir et Can Sezer; Pierre Sérisier pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 11 mois

    La dictature en marche, on coupe toutes les têtes qui dépassent.