Turquie : encore un écrivain arrêté

le
0
Murat Özya?ar, qui est aussi enseignant, avait d'abord été mis à pied. 
Murat Özya?ar, qui est aussi enseignant, avait d'abord été mis à pied. 

Le scénario est devenu presque « classique » du régime en place en Turquie. Après l'arrestation d'Asli Erdogan, toujours emprisonnée à Istanbul, et de tant d'autres journalistes et intellectuels par le régime d'Erdogan, on apprend l'interpellation de Murat Özya?ar, écrivain et professeur de littérature, samedi 1er octobre, à l'aube, à son domicile d' Istanbul. Un avion l'a emmené à Diyarbakir dans la capitale de la zone kurde à l'est de la Turquie « dans le cadre d'une enquête au niveau local », nous précise l'éditeur et traducteur du turc Timour Muhidine qui a fait circuler l'information. L'écrivain a été placé en garde à vue et aucun contact avec son avocat n'aura lieu avant cinq jours.

« C'est un nouvelliste de talent qui a déjà deux titres en turc, dont l'un a été traduit en kurde, précise depuis Istanbul le traducteur du turc et spécialiste Sylvain Cavaillès. Ce sont peut-être ses écrits dans le quotidien prokurde et de gauche, Evrensel, qui pourraient expliquer cette arrestation dont on ne connaît pas les motifs. »

Elle fait suite à la mise à pied de Murat Özya?ar comme enseignant de littérature, jusque-là à Diyarbakir, et qui venait d'être muté à Istanbul où il avait emménagé depuis peu. « Or, poursuit Sylvain Cavailles, un décret a paru il y a trois semaines, concernant 11 000 enseignants du secondaire, majoritairement de la région de l'Est et du Sud-Est anatoliens, mis...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant