Turquie-Cinq séparatistes kurdes tués par l'armée dans le Sud-Est

le
0
    DIYARBAKIR, Turquie, 16 septembre (Reuters) - Cinq 
séparatistes kurdes soupçonnés du meurtre d'un représentant du 
Parti pour la justice et le développement (AKP) au pouvoir en 
Turquie ont été tués vendredi par l'armée dans le sud-est du 
pays, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité. 
    Ahmet Budak, qui était candidat de l'AKP aux législatives de 
novembre dernier, a été tué mercredi dans le district de 
Semdinli, dans la province d'Hakkari, près des frontières avec 
l'Iran et l'Irak.   
    Jeudi soir, sept membres d'une milice locale, deux 
militaires et un civil ont trouvé la mort dans une attaque 
imputée au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), selon 
l'armée. Les faits se sont produits dans la province d'Agri, 
située au nord de celle d'Hakkari. 
    La Turquie s'est lancée en juillet 2015 dans une "guerre 
synchronisée" contre les djihadistes de Syrie et les 
séparatistes kurdes, malgré la trêve proclamée deux ans et demi 
plus tôt par ces derniers. Depuis, les violences sont 
quotidiennes dans le sud-est du pays.   
 
 (Humeyra Pamuk, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant