Turquie-Arrestations dans les milieux d'affaires liés à Gülen-presse

le
0

ISTANBUL, 16 septembre (Reuters) - Onze personnes, dont des dirigeants d'un conglomérat et des universitaires, ont été arrêtées dans le centre de la Turquie dans une opération ciblant des partisans du prédicateur Fethullah Gülen, rapporte mercredi CNN Türk. Selon la chaîne de télévision, les arrestations ont eu lieu dans la ville de Kayseri, visant la "structure parallèle", formule utilisée par le président Recep Tayyip Erdogan pour désigner les partisans du dignitaire musulman en exil Fethullah Gülen dans l'appareil judiciaire, la police et les autres institutions. Parmi les personnes interpellées figure le directeur général de Boydak Holding, un groupe diversifié présent dans l'ameublement, l'énergie et le textile, dit CNN Türk. Un responsable de la société joint par Reuters a dit qu'aucune opération visant le groupe n'avait eu lieu et ne pas avoir été informé d'arresations ou de mises détention. Selon son site internet, Boydak réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 6 millions de livres turques (1,77 milliard d'euros). Une enquête pour corruption qui a visé le cercle rapproché de Recep Tayyip Erdogan à la fin 2013 s'appuyait sur l'écoute de conversations téléphoniques, dont bon nombre ont "fuité" sur internet. Le gouvernement assure que Fetullah Gülen et sa confrérie sont à l'origine de cette enquête et l'ont lancée pour renverser le pouvoir islamo-conservateur de l'AKP. Un tribunal turc a émis en décembre 2014 un mandat d'arrêt contre Gülen, qui vit en exil aux Etats-Unis depuis 1999. Recep Tayyip Erdogan a répliqué à l'enquête pour corruption en procédant à une purge au sein de l'appareil d'Etat, faisant muter plusieurs milliers de policiers et des centaines de juges et procureurs considérés comme proches du prédicateur en exil. (Birsen Altayli,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant