Turquie-Arrestation d'une centaine de personnes liées à Gülen

le
0
    ISTANBUL, 18 avril (Reuters) - La police turque a interpellé 
une centaine de personnes soupçonnées d'avoir des liens 
financiers avec Fethullah Gülen, prédicateur et opposant vivant 
en exil aux Etats-Unis, rapporte l'agence de presse officielle 
Anatolie, lundi. 
    L'opération de police, qui s'est concentrée sur Istanbul, a 
été menée dans neuf provinces et abouti à l'arrestation de 88 
personnes. Le ministère public a délivré 140 mandats d'arrêt. 
    Parmi les personnes interpellées figurent des dirigeants et 
des employés de la banque Asya, fondée par des partisans du 
prédicateur et saisie par les pouvoirs publics l'an passé, 
ajoute l'agence. 
    L'enquête se focalise sur le soutien financier constitué en 
faveur du groupe de Gülen et estimé à 50 millions de livres 
turques (environ 17 millions de dollars). 
    Erdogan accuse son rival de vouloir constituer un "Etat 
parallèle" et d'oeuvrer à une chute du gouvernement grâce à un 
réseau de partisans infiltrés au sein de la justice, de la 
police et de la presse. 
    Un tribunal a délivré en décembre 2014 un mandat d'arrêt 
contre Fethulllah Gülen, réfugié aux Etats-Unis depuis 1999 et 
accusé par les autorités turques de diriger une organisation 
criminelle. 
    La relation entre Erdogan et Gülen, autrefois alliés, a pris 
l'aspect d'une rivalité lorsque des policiers et des magistrats 
ont lancé une enquête pour corruption visant des proches du 
président turc en 2013. 
    Depuis, des milliers d'officiers de police et de juges ont 
été limogés ou transférés vers d'autres services pour leurs 
liens présumés avec le prédicateur. 
     
 
 (Daren Butler; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant