Turquie : Amnesty International évoque des «preuves crédibles» de torture

le
0

Les jours passent et les nouvelles ne sont toujours pas bonnes en provenance de Turquie. L'organisation de défense des droits de l'homme Amnesty International détiendrait des «preuves crédibles» de cas de tortures de détenus dans des centres de détention en Turquie après la tentative de coup d'Etat du 15 juillet dernier. 

 

«Amnesty International dispose d'informations crédibles selon lesquelles la police turque à Ankara et Istanbul maintient des détenus dans des positions douloureuses pendant des périodes pouvant aller jusqu'à 48 heures», affirme l'organisation non gouvernementale (ONG). Elle évoque également privations de nourriture et d'eau, injures, menaces et, «dans les cas les plus graves», coups, torture et viols.

 

Le pouvoir nie toutes les accusations de torture

 

En attendant que les preuves soient confirmées et invalidées, cette annonce rappelle qu'il y a trois jours à peine, la Turquie avertissait l'Europe qu'elle allait déroger à la Convention européenne des droits de l'Homme dans le cadre de l'Etat d'urgence proclamé pour trois mois ou que les gardes à vue pourraient être prolongées jusqu'à 30 jours.

 

Les affirmations avancées par Amnesty ont été vigoureusement démenties par un haut responsable turc. «L'idée selon laquelle la Turquie, pays qui cherche à adhérer à l'Union européenne, ne respecterait pas la loi est absurde», a-t-il dit. «Nous nions catégoriquement ces allégations et encourageons les groupes de défense (des droits de l'homme) à fournir des comptes rendus impartiaux», a ajouté le responsable.

 

«L'amérique sait que Fethullah Güllen est derrière ce coup»

 

Dans les hautes sphères de l'Etat, la thèse du coup d'Etat commandité depuis les Etats-Unis par le prédicateur Fethullah Güllen reste favorisée. Pis : Bekir Bozdag, le ministre turc de la Justice, a affirmé ce dimanche que les autorités américaines savent qu'il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant