Turquie : à Kasimpacha, on reste fidèle à Erdogan

le
0
REPORTAGE - Non loin de la place Taksim, où la jeunesse turque mène sa fronde contre le pouvoir, les habitants de ce fief islamo-conservateur font bloc derrière le premier ministre.

À Istanbul

De Taksim, le boulevard de Tarlabasi file vers la Corne d'Or. Cinq minutes de voiture suffisent pour passer de l'ambiance libertaire qui s'est installée sur la place à celle, pro-Erdogan, du quartier de Kasimpacha. Sur les rives de l'estuaire, le faubourg fait bloc derrière «Tayyip». C'est le fief du premier ministre. Ce fils d'un capitaine de vapur - bateau qui effectue la traversée du Bosphore - y est né. Dans les années 1970, alors fougueux islamiste, il a politisé tout le quartier en prêchant sur une estrade dans le jardin de la mosquée.

À deux pas de l'édifice, Yachar Ayhan, coiffeur, ne doute pas des capacités de son champion, mis en difficulté par la révolte, à se relever: «L'adversité lui donne des forces, c'est un leader.» Recep Tayyip Erd...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant