Turquie-5 morts dans des attaques des séparatistes kurdes

le
0

DIYARBAKIR, Turquie, 11 novembre (Reuters) - Cinq personnes, dont trois policiers, ont été tuées au cours de plusieurs attaques menées mardi soir et mercredi matin par des séparatistes kurdes dans le sud-est de la Turquie, a-t-on déclaré de sources proches des services de sécurité. A Dargecit, dans la province de Mardin, un agent de nettoyage a été tué par des éclats et un policier blessé par un engin explosif au passage de son véhicule blindé. Dans la ville de Silvan, secouée par plusieurs jours d'affrontements, un militaire a été tué et un enfant blessé, ont rapporté les autorités. Mardi soir, trois policiers turcs ont été tués dans l'attaque de leur véhicule par des séparatistes kurdes, dans la ville de Silopi, près des frontières irakienne et syrienne, a-t-on déclaré de source proche des services de sécurité. Une vaste opération contre les séparatistes du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) a été déclenchée à la suite de cette attaque, ajoutait-on de même source. Le sud-est de la Turquie est en proie à des affrontements, qui ont fait plusieurs centaines de morts depuis que le cessez-le-feu, qui avait tenu deux ans entre l'Etat turc et le PKK, a volé en éclats en juillet dernier. Un processus de paix engagé, à la fin 2012 avec le chef emprisonné du PKK, Abdullah Öcalan, a été gelé en avril. Le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) a mis fin d'autre part le 5 novembre à une trêve temporaire qu'il avait annoncée avant les élections législatives du 1er novembre. (Ece Toksabay et Seyhmus Cakan; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant