Turpin : « L'arbitrage français est de qualité »

le
0

Lors du séminaire organisé du 18 au 21 avril pour les arbitres retenus pour l’Euro 2016, Clément Turpin, seul représentant français, a livré son ressenti à moins de deux mois du début de la compétition.

Clément Turpin, les journées sont-elles bien remplies pendant ce séminaire qui lance l’Euro 2016 pour les arbitres retenus ? Elles le sont, mais elles sont surtout très intéressantes. On est tous rassemblés aujourd’hui pour lancer la dernière étape de préparation à l’Euro. Il y a beaucoup de concentration mais aussi beaucoup de plaisir à tous se retrouver. Etes-vous impatient de débuter la compétition ? On en profite mais on n’est pas vraiment impatients parce qu’on a tous encore de belles échéances dans nos pays respectifs. La meilleure manière de préparer l’Euro, c’est d’être performants sur les prochains matchs qui vont nous être proposés. Qu’avez-vous pensé de la présentation ? Elle est extrêmement transparente par rapport aux messages qu’on a pu recevoir lors de nos cours de préparation. Les thématiques abordées par Pierluigi Collina sont exactement celles qu’on a travaillées en interne. Les mains, les duels, la protection des joueurs, le travail d’équipe : ce seront vraiment les quatre points principaux de nos rencontres. Que représente le fait d’arbitrer des matchs de l’Euro dans votre pays ? C’est évidemment une très grande fierté et un honneur. Nous sommes très motivés pour aborder cet événement dans les meilleures dispositions. En plus, on ira dans des stades qu’on connaît parfaitement. Ce sont des éléments très intéressants pour notre préparation.

« L’arbitrage français est présent et c’est le message le plus important »

Est-ce bon signe pour l’arbitrage français d’avoir un arbitre titulaire à l’Euro ? Je ne suis pas tout seul, il y aussi mes cinq collègues qui sont là pour m’accompagner. L’arbitrage français est présent et c’est le message le plus important. On en très fiers mais aujourd’hui, on est extrêmement focalisés sur cet événement pour le préparer du mieux possible. Avez-vous l’impression que l’arbitrage français a le vent en poupe par rapport à ces dernières années ? L’arbitrage français est de qualité et j’en suis profondément convaincu. On est aussi là aujourd’hui pour représenter nos collègues de Ligue 1, qui font régulièrement de bonnes performances. On va tout donner pour être à la hauteur. Quel est votre programme jusqu’à l’Euro ? Il y aura les derniers matchs de L1, on a un championnat assez dingue à la fois pour la course à l’Europe et le maintien. Tout est très serré, il y a une grosse attente, assez légitime, de la part des clubs, donc il va falloir répondre présent physiquement, techniquement et mentalement dans ces matchs. Nous, on aura une préparation adaptée pour être prêts le 6 juin, date de notre prochain rassemblement ici. Par rapport au climat actuel, avez-vous discuté de la sécurité de la compétition entre vous ? Honnêtement, on n’est pas effrayés par rapport à ça. On connait l’implication de l’UEFA et des autorités françaises vis-à-vis de la sécurité, qui sera un point clé de cet Euro, ainsi que tous les moyens mis en place pour l’assurer. Je souhaite simplement qu’on assiste à une superbe fête sportive, humaine et collective, parce qu’un Euro en France est un événement magique.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant