Turnbull justifie la construction des sous-marins en Australie

le
1
    SYDNEY, 27 avril (Reuters) - Le Premier ministre australien 
a défendu mercredi sa décision de faire construire sur le sol 
australien les 12 sous-marins pour lesquels son pays est entré 
en négociation exclusive avec DCNS, alors qu'il aurait été plus 
rapide et moins coûteux de les faire construire en partie en 
France. 
    Malcolm Turnbull a précisé que l'Australie espérait signer 
d'ici la fin de l'année le contrat avec le constructeur naval 
français, après l'avoir préféré à l'allemand Thyssenkrupp Marine 
Systems et à un consortium japonais. 
    Le chef du gouvernement a reconnu que son insistance à voir 
les sous-marins construits en Australie, plutôt qu'en partie en 
France, entraînerait un surcoût pour son pays mais il assuré 
qu'il ne s'agirait pas "des sommes énormes sur lesquelles les 
gens spéculent". 
    "Il est d'une importance cruciale que nous ayons la capacité 
de construire nous-mêmes un élément de défense souveraine, de 
l'entretenir et le maintenir", a déclaré Malcolm Turnbull à la 
radio ABC. 
    "Il est important qu'il soit construit en Australie, c'est 
une question de sécurité nationale", a ajouté le Premier 
ministre, qui remettra son poste en jeu le 2 juillet lors 
d'élections législatives anticipées. 
     
 
 (Jane Wardell; Tangi Salaün pour le service français) 
 )

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 il y a 11 mois

    voilà une personne de valeur pour son pays et qui raisonne sainement ! On aimerait avoir un tel personnel politique en France par exemple lorsqu'il s'est agi des turbines d'alstom, des production de base comme l'acier, l'aluminium etc. Désormais, seule l'Allemagne en Europe peut conduire une politique industrielle autonome avec Thyssen, siemens etc