Turkménistan-Début des travaux d'un gazoduc vers l'Asie du Sud

le
0
 (actualisé avec précisions, contexte) 
    MARI, Turkménistan, 13 décembre (Reuters) - Le Turkménistan 
a lancé officiellement dimanche les travaux de construction de 
son segment du gazoduc "TAPI" vers l'Afghanistan, le Pakistan et 
l'Inde, projet d'un coût de dix milliards de dollars (9,1 
milliards d'euros) destiné à réduire sa dépendance vis-à-vis de 
la Russie et de la Chine. 
    La cérémonie s'est tenue près de la ville de Mari, dans le 
sud-est de ce pays d'Asie centrale, non loin du gisement gazier 
géant de Galkinich, amené à fournir du gaz via ce conduit qui 
totalisera à terme 1.814 kilomètres de long.  
    "Le gazoduc sera achevé d'ici décembre 2019", a déclaré lors 
de la cérémonie le président turkmène, Kourbangouli 
Berdimoukhamedov, en ajoutant qu'il aurait une capacité de 33 
milliards de mètres cubes. 
    Le président afghan, Ashraf Ghani, le Premier ministre 
pakistanais, Nawaz Sharif, ainsi que le vice-président indien, 
Hamid Ansari, étaient présents à ses côtés à la cérémonie. 
    La construction du gazoduc TAPI est menée par la société 
nationale gazière Turkmengas. 
    Le gouvernement turkmène a annoncé également dimanche avoir 
signé un "accord-cadre" avec un consortium d'entreprises 
japonaises et turques pour lancer la troisième phase de 
l'agrandissement du gisement de Galkinich, ce qui portera sa 
production à 95 milliards de mètres cubes par an. 
    Ce consortium comprend les compagnies nippones JGC 
Corporation  1963.T , Mitsubishi  8058.T , Itochu  8001.T , 
Chiyoda  6366.T  et Sojitz  2768.T , ainsi que les sociétés 
turques Calik et Ronesans Endustri Tesisleri. 
    Le gisement de Galkinich approvisionne d'ores et déjà un 
gazoduc vers la Chine, premier client pour le gaz turkmène avec 
30 à 35 milliards de mètres cubes achetés par an.  
    La Russie, qui naguère le premier client gazier du 
Turkménistan, a acheté 11 milliards de mètres cubes en 2014 et 
va réduire à seulement quatre milliards de mètres cubes ses 
importations cette année. 
 
 (Marat Gourt; Eric Faye pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant