Turenne Investissement propose une prime de 30% pour racheter ses propres titres

le
0
(lerevenu.com) - Turenne Investissement se propose de racheter un maximum de 517 000 de ses propres titres, soit 11,04% du capital) en vue de les annuler. Le prix proposé est de 5,80 euros par titre, soit une prime de 29,8% par rapport au cours de clôture du 17 octobre dernier, date à laquelle a été prise la décision de lancer l'opération.   
 
L'offre répond à deux objectifs : apporter une liquidité aux actionnaires existants (cotée sur Alternext), que le marché n'offre pas aujourd'hui, eu égard à la faible rotation du flottant, et extérioriser une valeur appropriée pour la société dans un contexte de décote du titre. 
 
Sur le premier point, le holding luxembourgeois Ventos, premier actionnaire de la société (19,2% du capital), et les fonds du concert Turenne (5,2% du capital) ont fait part de leur intention d'apporter leurs titres à l'offre. François Lombard, fondateur et gérant de Turenne Investissement, ainsi que sa famille (2,5% du capital) n'apporteront qu'une partie de leurs titres. 
 

Sur le second point, la décote de Turenne Investissement est excessive. Sur la base du cours du 16 novembre dernier, la société présente une décote de 40% par rapport à un actif net réévalué de 8,13 euros par action au 30 septembre (2012). Pour dire les choses autrement, Turenne Investissement pèse en Bourse à peine plus que la valeur de ses participations dans quatorze sociétés non cotées et un FCPR, soit 21,9 millions d'euros au 30 septembre.

Ses disponibilités et valeurs financières de placement (16,2 millions) sont pratiquement comptées à zéro par le marché. Turenne Investissement est une société en commandite par actions, ce qui peut justifier une décote. Mais il n'y a aucune dette financière à son bilan. 
 
Société de capital développement créée par Turenne Capital, Turenne Investissement a vocation à accompagner, en tant que seul investisseur ou investisseur de référence, des PME dans les secteurs de la santé, de la distribution spécialisée, de l'industrie innovante et des services.

Le groupe se positionne sur des sociétés dont la valeur d'entreprise est inférieure à 100 millions d'euros lors de l'investissement. Il est notamment actionnaire de Aston Medical (implants orthopédiques), Pellenc Selective Technologies (tri sélectif des déchets), Dromadaire (envoi de cartes de v?ux sur Internet), La Sommelière Internationale (distribution de caves à vin), etc. 
 

L'OPRA concrétise la volonté de la société de reverser à ses actionnaires une partie des plus-values dégagées lors de la vente des participations les plus matures, alors qu'elle n'a pas versé de dividendes à ses actionnaires depuis 2008.

La prime proposée est satisfaisante. Apportez vos titres. 

Les cours de Turenne Investissement en direct

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant