Turcs tués en Syrie à cause de données fournies par Ankara-Moscou

le
0
    MOSCOU, 10 février (Reuters) - Les frappes aérienne russes 
qui ont tué par erreur trois militaires turcs en Syrie ont été 
lancées à partir de coordonnées fournies à la Russie par l'armée 
turque, a déclaré vendredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri 
Peskov. 
    L'incident s'est produit jeudi matin lors d'une opération 
contre l'Etat islamique dans le nord de la Syrie.   
    "Malheureusement, notre armée, tout en menant des frappes 
contre les terroristes, a été guidée par les coordonnées qui lui 
 ont été données par nos partenaires turcs, et les militaires 
turcs n'auraient pas dû se trouver là avec ces coordonnées, et 
c'est pourquoi ces frappes accidentelles se sont produites", a 
déclaré Dmitri Peskov lors d'une téléconférence avec la presse. 
    "Il s'est agi d'une manque de coordination en ce qui 
concerne la fourniture des coordonnées; c'est comme cela que je 
le formulerais", a ajouté le porte-parole du Kremlin. 
    Le président russe Vladimir Poutine a appelé jeudi son 
homologue turc Recep Tayyip Erdogan afin de présenter ses 
condoléances pour ces décès accidentels. 
     
 
 (Christian Lowe; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant