Tunnel sous la Manche : Cazeneuve vise «zéro passage» de migrants

le
1
Tunnel sous la Manche : Cazeneuve vise «zéro passage» de migrants
Tunnel sous la Manche : Cazeneuve vise «zéro passage» de migrants

Des progrès, mais encore une faiblesse. Malgré les perturbations du trafic Eurostar entre mardi et ce mercredi en raison de la présence de migrants sur les voies, le ministre de l'Intérieur assure que la situation s'améliore, au global, malgré un souci à la gare de Calais-Fréthun (Pas-de-Calais).

Interrogé sur Europe 1, Bernard Cazeneuve assure que les intrusions de migrants dans le tunnel sous la Manche ont «diminué considérablement». «Notre objectif est de les réduire à zéro, c'est-à-dire de bien faire comprendre, notamment aux passeurs qui sont de véritables acteurs de la traite des êtres humains, que c'est zéro passage», a-t-il déclaré.

VIDEO. Cazeneuve : Les intrusions de migrants dans le tunnel sous la Manche ont «diminué considérablement»

Il a également reconnu un «point faible» à Calais-Fréthun. C'est près de cette gare, la dernière avant l'entrée dans le tunnel sous la Manche, que des migrants ont été repérés mardi soir sur les voies, bloquant au total six trains Eurostar.

.

«Il y a un point, qui est à Fréthun, où il y a, aujourd'hui, des équipements, qui relèvent de la compétence de RFF (NDLR : Réseau ferré de France, devenu SNCF Réseau), qui n'ont pas encore été mis en place. Ils commencent à l'être depuis lundi», a expliqué Bernard Cazeneuve. Important en juillet, «le nombre d'intrusions a diminué, mais il y en a encore, parce qu'il y a ce point faible, et nous réglons ce problème», a-t-il ajouté.

Selon lui, plus de 1 000 éloignements de migrants qui étaient en situation irrégulière et qui ne relevaient pas de l'asile en France ont été effectués depuis le début de l'année. A Calais, 20 filières ont été démantelées, aboutissant à l'interpellation de 500 personnes. En France, depuis le début de l'année, «ce sont 3 300 personnes appartenant à des filières qui font de la fraude documentaire, qui aident des migrants irréguliers à passer, que nous avons ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le mercredi 2 sept 2015 à 12:56

    Il va demander aux gens du voyage de bloquer l'accès?