Tunnel A86: les Franciliens vont payer jusqu'à un euro le kilomètre

le
13
Les tarifs augmentent en 2013 sur la seule partie payante de l'autoroute A86 qui fait le tour de Paris. Entre Versailles et Reuil-Malmaison, certains automobilistes devront débourser jusqu'à 10 euros pour emprunter le tunnel qui fait une dizaine de kilomètres.

Mauvaise nouvelle pour les 30.000 automobilistes qui empruntent chaque jour le tunnel de l'autoroute A86, reliant Reuil-Malmaison (92) et Versailles (78), denommé également Duplex A86 . Les prix de ses péages publiés ce jeudi au journal officiel vont augmenter de 50 centimes sur certaines tranches horaires. La société d'autoroute Cofiroute qui gère ce tronçon va même jusqu'à augmenter d'un euro le trajet pour les conducteurs du vendredi soir et des veilles de jours fériés. Un cap symbolique a été franchi: l'automobiliste va désormais débourser 10 euros pour parcourir une distance de 10 kilomètres quand il empruntera ce tunnel entre 16h et 21h, qu'il soit munis d'un télébadge ou non.

Mais pourquoi cette hausse le vendredi soir? «Quand vous allez au restaurant, le prix de la formule du midi est moins élevé que celui de la formule du soir. Pour le Duplex A86, c'est pareil, justifie Florent Gambotti, responsable marketing. De plus, nous avons un contrat de concession avec l'Etat qui nous oblige à une évolution tarifaire chaque année, nous devons la respecter».

Comme pour l'autoroute A14 qui relie Paris aux Yvelines, «utiliser ou non le Duplex A86 reste la liberté de chacun, se défend Cofiroute sur son site Internet. En heure de pointe, alors que le trafic est congestionné en région parisienne, il vous faudra plus de 45 minutes par les voies de surface contre 10 minutes en empruntant le Duplex A86».

Le Duplex A86. Crédits photo: Cofiroute
Le Duplex A86. Crédits photo: Cofiroute

La société d'autoroute reste consciente que son péage de l'A86 est cher mais le justifie parfaitement. «Cofiroute assure seule le coût lié à la construction du tunnel qui a nécessité un investissement de 2,2 milliards d'euros et celui de son entretien effectué par 120 employés», explique le responsable marketing qui rappelle que le péage est la seule source de revenus de Cofiroute. Sur les 79 km de rocade autour de Paris, 69km ont été financés par les services publics et les 10 km restant lui ont été confiés, de la conception au financement, en passant par sa construction.

«Il s'agit d'un tunnel, rappelle-t-on à Cofiroute. L'entretien et le coût de cet ouvrage que l'on peut comparer au tunnel du Mont Blanc ou au Viaduc de Millau sont plus importants que ceux d'une autoroute de liaison comme celle qui relie Paris et Bordeaux».

Au 1er février 2013, Cofiroute a prévu d'augmenter ses tarifs de 1,92% sur l'ensemble de son réseau qui va de Paris à Poitiers et de Bourges à Nantes. Il en sera de même pour les autres réseaux français ASF, Sanef, APPR, Area, Escota qui vont relever leurs prix de 1,18% à 2,29%. La plus importante hausse concernera les autoroutes de Normandie sur le réseau SAPN (+2,29%). Pour rappel, ces prix sont fixés par l'Etat, en fonction de l'inflation et des travaux prévus par les sociétés d'autoroutes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rleonard le vendredi 28 déc 2012 à 15:43

    comme le vendredi soir, il y a relativement peu de circulation, les gens n'ont qu'a prendre la route normale, il ne mettront pas 45 minutes et ne paieront pas

  • M6860185 le vendredi 28 déc 2012 à 11:19

    la question est : pourquoi sur cette portion du périph de Paris seulement ? on a fait un tunnel pour ne pas géner les gens les plus aisés, les autres se paient une autoroute urbaine à fort trafic permanent.

  • paumont1 le vendredi 28 déc 2012 à 11:00

    pour une fois que les franciliens vont payer le juste prix au lieu d'être subventionnés par les impôts payés en province.

  • psebire4 le vendredi 28 déc 2012 à 10:39

    Trop de monde à Paris, pas assez dans les métropoles de province. Le résultat d'un jacobinisme incessant.

  • allainyv le vendredi 28 déc 2012 à 10:30

    Le concurrent du tunnel et de tous les moyens de transport c'est internet. Quand je peux eviter de me déplacer en region parisienne pour supporter les grèves et sentir l'urine dans le métro.

  • allainyv le vendredi 28 déc 2012 à 10:27

    d'accord puisque c'est un investissement privé mais on a tout fait pour ralentir le traffic en surface pour forcer les automobilistes à payer . Je vous invite à emprunter la cote de la Jonchère à 18heures. Si ce n'est pas du racket comme on a l'habitude de faire payer le pigeon de français. Il faudra doubler les places au restaurnant du coeur et requisitionner les stades et les casernes pour loger les pauvres.

  • frk987 le vendredi 28 déc 2012 à 08:40

    Si vous préferrez dépenser 10 euros de carburant dans les embouteillages............

  • fquiroga le vendredi 28 déc 2012 à 08:35

    Les affaires sont les affaires....

  • adnstep le jeudi 27 déc 2012 à 22:15

    Mais comme on est en RSSF, le plus simple, c'est que le gvt va aussi faire payer les autres voies.

  • adnstep le jeudi 27 déc 2012 à 22:15

    Bren si personne ne l'emprunte, ils seront bien obligés de baisser les tarifs. Sinon, c'est que le prix est justifié.