Tunisie-Plus de 20 arrestations après l'attaque du Bardo

le
0

TUNIS, 21 mars (Reuters) - Les autorités tunisiennes ont arrêté plus de 20 personnes dans le cadre de leur enquêtes sur les attaques qui ont coûté la vie à 20 touristes étrangers et à trois Tunisiens jeudi au musée du Bardo, a déclaré samedi le porte-parole du ministère de l'Intérieur. Mohamed Ali Aroui a précisé que dix des personnes interpellées étaient suspectées d'être directement liées à l'attaque revendiquée par l'Etat islamique. Samedi, des centaines de Tunisiens se sont réunis pour une messe célébrée à la cathédrale de Tunis, allumant des bougies en mémoire des victimes de l'attaque, la plus sanglante depuis les attentats de Djerba en avril 2002. Les autorités tunisiennes affirment que les deux auteurs de l'attentat, abattus par les forces de l'ordre, se sont entraînés dans des camps djihadistes situés en Libye. Le gouvernement de Tunis estime que plus de 3.000 Tunisiens sont allés se battre en Syrie et en Irak. Un demi-millier d'entre eux sont rentrés en Tunisie, où le gouvernement redoute qu'ils ne commettent des attentats. D'autres filières se sont mises en place vers la Libye voisine. (Tarek Amara,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant