Tunisie: nouveau gouvernement après le meurtre d'un opposant

le
0

Un chef de l'opposition tunisienne, Chokri Belaïd, a été tué par balles, un assassinat ayant provoqué des manifestations contre le pouvoir islamiste. Le Premier ministre Hamadi Jebali s'est adressé à la nation pour annoncer qu'il formera un "gouvernement de compétences nationales sans appartenance politique". Images et déclarations. Durée: 00:45.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant