Tunisie : les Femen bientôt fixées sur leur sort

le
0
Les trois militantes européennes de l'organisation féministes sont jugées pour avoir manifesté seins nus en soutien à une jeune Tunisienne, un acte passible de prison.

Elles étaient venues apporter leur soutien à Amina Sbouï, jeune Femen tunisienne de 19 ans actuellement en prison. Pauline Hillier et Marguerite Stern, deux Françaises, et l'Allemande Josephine Markmann seront jugées mercredi à Tunis pour avoir manifesté seins nus devant le tribunal en scandant «Free Amina» («Libérez Amina») le 29 mai, la veille de la condamnation de la Tunisienne. La jeune fille est détenue pour avoir peint le mot «Femen» sur un muret près d'un cimetière lors d'un rassemblement du groupe salafiste djihadiste Ansar Asharia.

Les trois militantes risquent la prison ferme. Elles comparaîtront pour «outrage public à la pudeur», et «atteinte aux bonnes moeurs ou à la morale», deux peines passibles chacune de six mois de détention. Arrêtées après leur action, elles risquent quin...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant