Tunisie : le président de la Constituante exhorte Ennahda à «respecter les règles»

le
0
Tunisie : le président de la Constituante exhorte Ennahda à «respecter les règles»
Tunisie : le président de la Constituante exhorte Ennahda à «respecter les règles»

Depuis ce week-end, le ministère des Affaires étrangères recommande aux Français d'observer une «grande prudence» pour les voyages en Tunisie, notamment lors des déplacements dans les gouvernorats frontaliers de Kasserine, Le Kef et Jendouba, ainsi que dans la zone de Goubellat-Dougga dans le gouvernorat de Béja, à une centaine de kilomètres de Tunis. Le Quai d'Orsay met en avant les opérations de sécurité en cours dans les zones proches de la frontière algérienne qui «sont à éviter».

Samedi dernier, neuf «terroristes» ont été tués et deux tonnes de matières explosives saisies dans cette région lors d'une opération militaire menée depuis trois jours. L'opération a été déclenchée après l'assassinat de deux gendarmes par un groupe armé supposé salafiste, selon des médias locaux.

Signe de tension, lors de leurs funérailles, les hauts dirigeants tunisiens dont le président de la République ont été chassés de la cérémonie officielle, conspués par des manifestants d'un syndicat policier. Par ailleurs, alors que débutent mercredi des négociations importantes entre les principaux partis, le syndicat UGTT, l'opposition laïque qui doute que Ennahda quitte le pouvoir pour laisser un gouvernement indépendant en attendant de nouvelles élections législatives, appelle à une grande manifestation le même jour à travers le pays.

Président de l'Assemblée nationale constituante, Mustapha Ben Jaâfar est également le chef de file des socialistes tunisiens. Son parti Ettakatol fait partie de la troïka (avec Ennahda et le Congrès pour la République du président Marzouki) qui dirige le pays sous la houlette des islamistes. Homme de consensus, ce médecin de formation se veut au dessus de la mêlée. Il accorde un entretien exclusif au «Parisien» au moment où la Tunisie entre dans un processus de dialogue pour sortir de la crise.

Ennahda va t-il jouer le jeu et se retirer du gouvernement pour sortir de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant