Tunisie : le patron des Guignols dans la ligne de mire des autorités

le
0
L'émission a été interdite et son producteur incarcéré pour ses anciens «liens avec le clan Ben Ali».

À Tunis

«Lotfi Zeitoun, le conseiller du premier ministre m'a dit que trois minutes de “Guignols” faisaient plus de tort au gouvernement que toute l'opposition.» Sami Fehri est amer. Producteur de «La Logique politique» l'une des deux émissions en Tunisie équivalentes aux «Guignols de l'info» de Canal +, il a décidé d'en arrêter la diffusion sur la chaîne Ettounsiya qu'il possède: «Trop de pressions extérieures», déclarait-il ce samedi au Figaro brisant ainsi un silence de deux jours après que l'on avait appris que ses marionnettes ne seraient plus à l'antenne et alors qu'il s'apprêtait à être emprisonné. Car Sami Fehri, dans la foulée, a fait l'objet d'un mandat de dépôt délivré dans une affaire de détournement de biens sous l'ère Ben Ali. À l'époque il partageait sa société actuelle, Cactus Production, avec Belhassen Trabelsi, frère de Leïla Trabelsi.

La classe politique étrillée

«J'ai l'intention de me rendre dignement aux autorités», no

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant