Tunisie : le chef du gouvernement, poussé à la démission, dénonce des pressions

le , mis à jour le
0

Avant de prendre le pouvoir, Habib Essid avait été présenté par le président en exercice, Beji Caïd Essebssi, comme un responsable indépendant et compétent. Mais le chef du gouvernement tunisien est aujourd'hui sous pression : le président de la République a organisé depuis plusieurs semaines des rencontres avec les partis politiques, des représentants des syndicats et des personnalités afin de nommer un nouveau Premier ministre. Cela à la barbe de l'actuel chef de gouvernement qui n'a pas démissionné. Poussé vers la sortie, Habid Essid s'est tourné vers les représentants du peuple et a officiellement demandé mercredi un vote de confiance du Parlement sur son cabinet. 

 

Cette décision nouvelle intervient alors qu'un bras de fer sur les modalités du départ de M. Essid se joue en coulisses depuis le 2 juin, date à laquelle le président Béji Caïd Essebsi a proposé la formation d'un cabinet d'union nationale face aux critiques contre le gouvernement, accusé d'inefficacité. Mais certains osent critiquer la position du vieux président tunisien accusé de faire la part belle à son fils Hafedh, leader de son parti Nidaa Tounès.

 

La menace des islamistes radicaux venus de Libye

 

Un peu plus de cinq ans après sa révolution ayant chassé Ben Ali du pouvoir, la Tunisie vit toujours une crise politique et ne parvient pas à dessiner un véritable projet de société et répondre aux aspirations des révolutionnaires du Jasmin. Le tout alors que des islamistes radicaux guettent ses frontières avec la Libye ou l'Algérie et que des incursions de terroristes sont redoutées par Tunis.

 

Car si la Tunisie semble réussir, aux yeux des occidentaux, sa transition politique avec des élections démocratiques et une nouvelle constitution, son économie est en crise profonde. Outre les attaques terroristes sanglantes mettant à mal le secteur touristique représentant 7% du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant