Tunisie : Larayedh chargé de former un gouvernement

le
0
Les islamistes cherchent à sortir de la crise en faisant de leur ministre de l'Intérieur le nouveau premier ministre du pays.

Tunis, correspondance

Son nom résonnait de plus en plus fort dans les couloirs d'Ennahda. C'est dans la nuit de jeudi à vendredi que le mouvement islamiste au pouvoir en Tunisie a choisi Ali Larayedh comme candidat au poste de premier ministre, en remplacement de Hamadi Jebali, démissionnaire. Moncef Marzouki, le président de la République, a donné son accord vendredi, espérant qu'Ali Larayedh mette en place un gouvernement «le plus rapidement possible, le pays ne supportant pas d'attendre davantage».

La tâche sera dure pour Ali Larayedh, 57 ans, désormais ex-ministre de l'Intérieur. En pleine crise politique, le nouveau chef du gouvernement tunisien a quinze jours pour former un cabinet. Il devra ensuite être approuvé à la majorité absolue à l'Assemblée nationale constituante (ANC).

Cet ancien ingénieur de l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant