Tunisie: l'imam de la Zitouna nie avoir appelé au meurtre.

le
0

Confronté à la montée de l'extrémisme, le ministère des Affaires religieuses en Tunisie tente de reprendre le contrôle de la gestion du sacré, mais se heurte à de fortes résistances, comme l'illustre son bras de fer avec Houcine Laâbidi, Imam de la mosquée Zitouna à Tunis, qui répond le 19 juin 2012 aux accusations d'appel au meurtre contre des artistes. Durée: 00:43

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant