Tunisie : l'armée abat 5 djihadistes de Daech venus de Libye

le , mis à jour à 20:46
0

L'Algérie et la Tunisie sont sur leurs gardes face à la violence qui sévit en Libye voisine où Daech fait son nid. Les deux pays craignent l'intrusion de plusieurs terroristes qui projettent des attentats à Alger comme à Tunis.

Les deux pays prennent très au sérieux ces menaces, d'autant plus que les services occidentaux et russes qui opèrent en Syrie auraient mis la puce à l'oreille des Algériens sur la fuite d'une trentaine de djihadistes de l'EI allant vers les camps d'entraînement en Libye. 

Cette mise en garde semble en tout cas confirmer d'autres renseignements recueillis en haut lieu à Tunis. De sources locales, on apprend mercredi que des officiers de l'armée régulière libyenne ont averti les autorités tunisiennes d'une probable arrivée de ces terroristes par les frontières pourtant bien gardées.

Prenant exemple sur des djihadistes qui se sont cachés parmi les migrants entrés l'an dernier en Europe avec de vrais passeports syriens, ceux qui se sont repliés sur la Libye auraient bénéficié de vrais passeports établis par un groupe lié au gouvernement islamiste qui a pris place à Tripoli, hostile à celui reconnu par la communauté internationale, installé à Tobrouk. Ce qui leur permettrait de s'introduire facilement en Tunisie ou en Algérie avec des réfugiés libyens qui fuient les violences. 

 Un groupe armé venu de Libye à bord de 4X4

Outre le mont Chaambi, considéré comme la principale base arrière du maquis djihadiste, à la frontière algérienne, où des attaques ont souvent eu lieu contre les forces de l'ordre, l'armée tunisienne mène la guerre aux terroristes dans plusieurs zones du pays. Début février, trois djihadistes avaient été tués dans les montagnes, près de Gabès, dans le sud du pays. Mercredi 2 mars, une opération contre des terroristes était en cours en début de soirée dans la région de Ben Guerdane, toujours dans le sud, près de la frontière libyenne. La télévision ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant