Tunisie: entre fierté et inquiétude

le
0

Quatre ans après la chute de Ben Ali, il y a une forme de fierté tout à fait légitime chez les tunisiens qui élisent leur président. Fierté mais aussi inquiétude, notamment chez les plus jeunes, de voir ressurgir "l'ordre ancien". Aux États-Unis, la police abat un enfant noir de 12 ans. Il jouait, dans un parc, avec une arme factice. Enfin, en Espagne l'expulsion de Carmen 85 ans suscite une vague d'indignation et une belle mobilisation...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant