Tunisie : des milliers de séjours annulés pour juillet

le , mis à jour à 19:21
0
Tunisie : des milliers de séjours annulés pour juillet
Tunisie : des milliers de séjours annulés pour juillet

Pas de réservations de dernière minute pour la Tunisie. Les voyagistes et tour-opérateurs européens et notamment français ont déjà reçu des milliers de demandes d'annulation de séjours prévus en Tunisie pour juillet, trois jours seulement après l'attentat meurtrier près de Sousse. Trente-huit personnes sont mortes - dont une majorité de touristes britanniques - à Port El Kantaoui lors de l'attaque d'un étudiant tunisien qui a ouvert le feu dans sur la plage d'un hôtel. L'attentat a été revendiqué par Daech.

Dès samedi, des milliers de vacanciers étrangers avaient décidé d'écourter leur séjour, portant un nouveau coup au tourisme déjà à la peine après le précédent attentat du musée du Bardo à Tunis (21 touristes tués) en mars. Lundi, la tendance était aux annulations des réservations pour cet été, malgré l'annonce par le gouvernement tunisien du renforcement des mesures de sécurité dans les hôtels et sur les plages.

En France, le président du syndicat des agences de voyages (Snav), Jean-Pierre Mas, a fait état de «80% d'annulations et de demandes pour une autre destination» concernant juillet, sur un total de 8.000 à 10.000 dossiers de réservations de voyages avec hôtel. Du côté des tour-opérateurs, le président du syndicat Seto, René-Marc Chikli, a annoncé 25% à 50% de demandes de changement de destination pour les réservations prises pour juillet, sur un total de quelque 50.000 dossiers.

Idem en Belgique qui a déjà rapatrié des centaines de touristes de Tunisie au lendemain de l'attaque. «Plus de 15.000 voyageurs» sont concernés par l'annulation des voyages en Tunisie décidée jusqu'à fin août par le voyagiste Neckermann, filiale de Thomas Cook, suite à la modification de l'avis du ministère des Affaires étrangères qui déconseille à présent les voyages dans ce pays. L'autre grand voyagiste actif en Belgique, Jetair, a suspendu ses séjours en Tunisie jusqu'à la fin juillet, ce qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant