Tunisie : 5 ans après, les habitants de Sidi Bouzid ont perdu leurs illusions

le
0

Il y a cinq ans, le 17 décembre 2010, le jeune Mohamed Bouazizi s'immolait par le feu à Sidi Bouzid, dans le centre de la Tunisie. Par ce geste désespéré, ce vendeur de légumes ambulant, entendait protester contre les brimades, les injustices, la misère et plus largement contre le manque de perspectives d'une jeunesse tunisienne à la dérive.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant