Tunis : Peur sur la ville !

le
0
L'attaque du musée du Bardo à Tunis a duré environ quatre heures mardi en début d'après-midi.
L'attaque du musée du Bardo à Tunis a duré environ quatre heures mardi en début d'après-midi.

Dix-sept touristes étrangers, dont deux Français, et deux Tunisiens ont été tués mercredi en plein Tunis dans une attaque menée par des hommes armés au musée du Bardo. Il s'agit du premier attentat qui touche des étrangers depuis la révolution tunisienne de 2011. En fin de soirée, le président François Hollande a annoncé dans un communiqué que deux Français avaient été tués et que "sept Français sont blessés, dont un reste dans un état grave". De son côté, le Premier ministre Manuel Valls a réagi sur Twitter pour déplorer la mort des deux Français : "Peine immense. La barbarie ne l'emportera pas. Avec les Tunisiens, le monde doit dire non à l'horreur du terrorisme islamiste". Quatre heures de terreur Le président tunisien a promis de "combattre sans pitié" le terrorisme. "Je veux que le peuple tunisien comprenne que nous sommes en guerre contre le terrorisme. (...). Je veux que le peuple tunisien se rassure (...), ces traîtres seront anéantis", a également lancé le président, Béji Caïd Essebsi, dans une allocution télévisée mercredi soir. L'attaque, qui a duré environ quatre heures, n'a pas été encore revendiquée. Deux assaillants ont été abattus et une opération des forces de sécurité était en cours pour rechercher d'éventuels complices, selon les autorités. Cet "attentat terroriste", selon le ministère tunisien de l'Intérieur, touche le pays pionnier du Printemps arabe qui, contrairement aux autres...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant