Tunis confirme la présence de drones US à la frontière libyenne

le
0
    TUNIS, 23 novembre (Reuters) - Le président tunisien, Béji 
Caïd Essebsi, a déclaré que des drones américains de 
surveillance survolaient la frontière tuniso-libyenne afin de 
déjouer des attaques de djihadistes de l'Etat islamique sur le 
sol tunisien. 
    La question d'une éventuelle présence militaire américaine 
sur le territoire tunisien est un sujet délicat dans ce pays,  
ses adversaires disant l'interpréter comme une atteinte à la 
souveraineté nationale.  
    Le mois dernier, des sources gouvernementales américaines 
avaient indiqué que des drones de surveillance américains 
avaient entrepris de survoler la Libye à partir d'une base 
aérienne tunisienne. 
    Pressé de fournir des éclaircissements, le président Essebsi 
a déclaré dans une interview diffusée mardi soir que cette 
mesure était nécessaire pour éviter des infiltrations de 
djihadistes et des attaques comme celle qui avait visé la 
localité tunisienne de Ben Gardane en mars dernier. 
    Les drones utilisés par les Américains ne sont pas armés, 
cela à la demande des autorités tunisiennes, a dit le chef de 
l'Etat dans l'interview à la chaîne régionale El Hiwar Ettounsi. 
    "L'accord que nous avons passé avec les Américains porte sur 
le partage de renseignements", a-t-il dit, sans préciser si les 
drones survolent le territoire libyen proprement dit, au-delà de 
la zone frontalière. 
 
 (Tarek Amara; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant