TUI Travel confiant sur son objectif de profit annuel

le
0
PERTE SEMESTRIELLE MOINS FORTE QUE PRÉVU POUR TUI
PERTE SEMESTRIELLE MOINS FORTE QUE PRÉVU POUR TUI

LONDRES (Reuters) - TUI Travel a fait état mardi d'une perte moins importante qu'attendu au titre du premier semestre de l'exercice en cours et s'est dit confiant dans sa capacité à réaliser son objectif de croissance de ses profits.

Le premier voyagiste européen en termes de chiffre d'affaires a dégagé une perte opérationnelle de 298 millions de livres sterling (365,3 millions d'euros) sur les six mois à fin mars contre 289 millions sur la même période un an auparavant.

"Dans l'ensemble nous sommes satisfaits des réservations pour l'été 2014 pour lesquelles la base de comparaison est élevée et nous restons confiants dans notre capacité à dégager une croissance de 7 à 10% du bénéfice opérationnel récurrent à taux de change constants", précise la société dans un communiqué.

Comme la plupart des voyagistes et des compagnies aériennes, TUI fait généralement état d'une perte opérationnelle sur la première partie de l'exercice, engrangeant l'essentiel de ses profits pendant la période estivale.

Cette année, la période des vacances de Pâques est par ailleurs tombée après la clôture des comptes du premier semestre contrairement à ce qui s'était passé en 2013.

La perte opérationnelle du premier semestre se compare à une prévision de 305 millions de livres par les analystes de Morgan Stanley qui chiffraient l'impact du décalage de Pâques à 25 millions de livres et à une prévision de 315 millions de livres par ceux de Deutsche Bank dont l'estimation de l'effet pascal était de 20 à 25 millions de livres.

L'Allemagne et la Grande Bretagne sont les deux principaux marchés de TUI Travel, détenu à 55% par l'allemand TUI AG. Son principal concurrent européen, Thomas Cook, publiera ses résultats semestriels jeudi.

(Paul Sandle, Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant