TUI se lance dans la téléphonie mobile avec une offre sans surcoût à l'étranger

le
0
TUI se lance dans la téléphonie mobile avec une offre sans surcoût à l'étranger
TUI se lance dans la téléphonie mobile avec une offre sans surcoût à l'étranger

(AFP) - Le voyagiste allemand TUI va se lancer dans la téléphonie mobile et proposer dès décembre une offre qui permet d'appeler ou de surfer sur Internet sans surcoût depuis l'étranger, a-t-il annoncé vendredi.TUI s'attaque ainsi aux coûts de "roaming", ces frais d'itinérance souvent élevés, facturés par les opérateurs lorsque leurs clients utilisent leur téléphone mobile à l'étranger.

Le groupe allemand, qui doit devenir le numéro un mondial du tourisme grâce à sa fusion avec sa filiale britannique TUI Travel, crée une nouvelle filiale en Allemagne, qui prend le nom de TUI Connect, selon un communiqué.

Ce nouvel "opérateur virtuel de téléphonie mobile" passera par le réseau de l'espagnol Telefonica, qui possède déjà les opérateurs O2 et E-Plus en Allemagne, pour proposer forfaits et cartes prépayées à ses clients.

TUI Connect s'adresse principalement "aux voyageurs, qui souhaitent communiquer et surfer sur Internet avec leur mobile sans se faire de souci", explique le communiqué.

En d'autres termes, les abonnements et cartes prépayées du voyagiste ne comprendront pas de surcoût lors d'une utilisation hors d'Allemagne. TUI Connect proposera des offres pour les téléphones mobiles et les tablettes.

Les prix et les détails de ces offres n'ont pas encore été annoncés. Le groupe ne définit pas non plus d'objectifs précis pour sa filiale mais explique vouloir "dégager de nouvelles sources de revenus".

Ce mouvement inédit de la part d'un voyagiste vers la téléphonie mobile intervient au moment où les frais d'itinérance sont promis à l'extinction en Europe.

Sous la pression de Bruxelles, les coûts de "roaming" doivent disparaître en décembre 2015 dans l'Union européenne. D'ici là, ils déclinent graduellement.

Les tarifs maximum des frais d'itinérance pour la téléphonie mobile ont diminué dans l'UE depuis le 1er juillet, avec notamment une baisse de plus de 50% ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant