TUI-Canaries et Chypre remplacent Egypte et Tunisie

le
0
 (Actualisé avec des précisions, cours de Bourse) 
    par Sarah Young 
    LONDRES, 10 décembre (Reuters) - TUI Group  TUIT.L  compte 
bien augmenter son résultat de plus de 10% durant l'exercice en 
cours et les deux suivants, les réservations enregistrées pour 
les Canaries et Chypre compensant les manques à gagner en 
Tunisie et en Egypte, deux pays qu'évitent à présent les 
touristes en raison des menaces pour leur sécurité. 
    L'optimisme du groupe allemand, premier voyagiste mondial, 
fait écho à celui qu'avait affiché le britannique Thomas Cook 
 TCG.L  en novembre, les tour-opérateurs semblant ainsi défier 
les craintes de voir les problèmes de sécurité plomber le marché 
du tourisme.  ID:nL8N13K1HG  
    Les voyagistes ont dû cesser en novembre de proposer des 
séjours à Charm el-Cheikh après la mort des 224 passagers et 
membres d'équipage d'un avion russe qui venait de décoller de la 
station balnéaire égyptienne, revendiquée par l'organisation 
Etat islamique (EI), qui dit avoir placé une bombe à bord.  
    Ils avaient dû auparavant annuler des voyages en Tunisie à 
la suite de la mort brutale de 38 touristes, pour la plupart des 
clients de TUI, lors d'une attaque sur une plage de Sousse en 
juin. 
    Les attentats du 13 novembre à Paris n'ont fait qu'accroître 
la menace.  
    Les coûts liés à l'Egypte ont été pris en compte sur 
l'exercice fiscal en cours, a précisé jeudi Peter Long, 
co-directeur général de TUI. "Nous pouvons l'amortir sans 
remettre en cause notre prévision d'une croissance du résultat 
de 10% au moins", a-t-il dit. 
     
    BON DÉMARRAGE POUR LES RÉSERVATIONS DE L'ÉTÉ 2016 
    Sur les trois exercices courant jusqu'en 2018, TUI a 
également confirmé son objectif d'un bénéfice annuel avant 
intérêts, impôt et amortissements (Ebita) en hausse d'au moins 
10% à taux de change constants. 
    L'action TUI gagnait 4,6% à 1.173 pence en Bourse de Londres 
à 1.173 pence, après un pic à 1.203 pence, un peu au-delà du 
niveau auquel elle évoluait avant la suspension des voyages vers 
Charm el-Cheikh. 
    Les Canaries, Chypre, mais aussi les îles du Cap-Vert, les 
Antilles et le Mexique se sont substitués à l'Egypte et à la 
Tunisie, a expliqué Peter Long, ajoutant que TUI avait pu 
profiter de ses Boeing B787 Dreamliner pour développer son offre 
sur de longues distances. 
    TUI ajoute que les réservations pour la saison estivale 
2016, durant laquelle le voyagiste réalise l'essentiel de ses 
bénéfices, ont bien démarré avec une hausse de 11% en 
Grande-Bretagne. 
    Pour l'exercice 2014-2015, clos le 30 septembre dernier, TUI 
a fait état d'un Ebita d'un milliard d'euros à taux de change 
constants, en hausse de 15,4%. Le voyagiste anticipait une 
croissance de ce résultat de 12,5% à 15%. 
    L'impact des annulations en Tunisie a représenté 52 millions 
d'euros durant la période.   
    TUI, né de la fusion fin 2014 du britannique TUI Travel et 
de l'allemand, et maison-mère, TUI AG, a par ailleurs annoncé 
qu'il porterait son dividende de 33 à 56 cents par action.  
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc 
Angrand) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant