Tuerie en Californie : coup de sang ou acte terroriste ?

le
0
Des membres de l'unité antiterroriste du FBI à San Bernardino. Les autorités ne confirment pas la piste terroriste, mais le niveau de préparation de la tuerie infirme l'idée d'un simple coup de sang.
Des membres de l'unité antiterroriste du FBI à San Bernardino. Les autorités ne confirment pas la piste terroriste, mais le niveau de préparation de la tuerie infirme l'idée d'un simple coup de sang.

Pourquoi Syed Farook et sa femme Tashfeen Malik ont-ils fait irruption, lourdement armés, dans un bâtiment des services sociaux de San Bernardino, où se déroulait une fête de fin d'année, après avoir laissé leur bébé à sa grand-mère ? Les autorités américaines se perdent en conjectures quant aux motivations d'un couple qui a tué la veille 14 personnes en Californie, dans une fusillade très atypique qui ressemble à la fois à un accès de rage contre des collègues de travail mais qui a aussi toutes les caractéristiques d'une attaque terroriste.

Les deux époux ont ouvert le feu sur les collègues de Farook, faisant également 17 blessés. Le couple a été tué plus tard par les policiers à bord du 4x4 utilisé dans sa fuite. L'homme et la femme, âgés respectivement de 28 et 27 ans, semblaient pourtant vivre le "rêve américain". Ils avaient une petite fille de six mois qu'ils avaient confiée à la mère de Syed Farook en début de journée au prétexte d'un rendez-vous médical, selon un beau-frère du jeune homme.

"Un certain degré de préparation"

Farook, de nationalité américaine, avait travaillé comme expert sanitaire pour les services de santé de San Bernardino, une ville située à l'est de Los Angeles. Ce sont ces employés - ses collègues - qui étaient réunis mardi pour ce déjeuner festif durant lequel une dispute a éclaté, à la suite de laquelle Syed Farook...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant