Tuerie de Haute-Savoie : les souvenirs de Zainab, clé de l'enquête

le
0
La petite fille de sept ans est sortie du coma dimanche. Et les enquêteurs attendent de pouvoir l'interroger.

L'énigme de la tuerie qui a fait quatre morts et partiellement décimé mercredi une famille à Chevaline (Haute-Savoie) est suspendue à la mémoire peut-être chancelante d'une enfant de sept ans. Présentant plusieurs fractures du crâne et touchée d'une balle dans l'épaule, Zainab, la fille aînée des al-Hilli, a été sortie dimanche du coma artificiel dans lequel les médecins de l'hôpital de Grenoble l'avaient plongée depuis près de 96 heures.

Encore sous sédatifs à son réveil, la petite Britannique, qui a subi deux opérations, aurait juste exprimé sa peur. Comme si elle conservait un souvenir intact du moment où son père, sa mère et sa grand-mère ont été tués sous ses yeux de plusieurs balles. Ses premiers mots recueillis par les enquêteurs n'ont pas permis de les éclairer. Ces derniers devraient attendre plusieurs jours avant de la réentendre, les médecins faisant pour l'instant «barrage» en raison de l'état de santé de leur patiente. Quatre personn

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant