Tuerie de Haute-Savoie : la longue traque

le
0
Les gendarmes, qui ont des indices, annoncent une enquête «complexe».

La petite Zeena, fillette de 4 ans rescapée de la tuerie qui a décimé sa famille mercredi dernier à Chevaline (Haute-Savoie), est arrivée dimanche au Royaume-Uni sans avoir pu, jusqu'à présent, livrer le moindre indice aux enquêteurs. En profond état de choc après être restée pelotonnée huit heures sous les jambes de sa mère décédée, elle est repartie en avion avec un oncle et une tante venus la chercher la veille à Annecy. Désormais, sa s½ur, Zainab, 7 ans, reste l'ultime témoin direct du massacre. Pour l'entendre, les gendarmes sont soumis à l'avis des médecins, qui l'ont plongée en coma artificiel à l'hôpital de Grenoble avant de l'en sortir et de la passer sous sédatif. L'enfant présente plusieurs fractures du crâne ainsi qu'une blessure par balle à l'épaule.

Alors que cinq limiers de la section de recherches de Chambéry et du bureau des affaires criminelles ont été dépêchés à Londres pour décrypter le passé de la famille al-Hilli et le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant