Tuerie de Haute-Savoie : l'autre piste familiale

le
0
Alors que l'enquête se concentre sur la famille du père, Saad al-Hilli, un fils violent aurait menacé en Suède la grand-mère tuée elle aussi près d'Annecy.

Alors que les investigations sur la tuerie de Chevaline se concentrent en Grande-Bretagne autour de la personnalité du père de famille assassiné, Saad al-Hilli, une nouvelle piste a émergé mercredi du côté de sa femme, Iqbal. La mère de l'épouse al-Hilli, Suhaila al-Allaf, 74 ans, elle aussi tuée d'une balle dans la tête il y a un peu plus d'une semaine près d'Annecy, a dans le passé subi des coups et des menaces de son fils, qui semble avoir disparu depuis.

Suhaila al-Alaf vivait en Suède avec son fils, Haydar Thaher, depuis la mort de son mari l'an dernier. Or ce fils n'aurait plus été vu par ses voisins depuis un mois et aurait pu partir en Grande-Bretagne, selon le quotidien britannique The Daily Telegraph. Selon des documents judiciaires, Haydar Thaher aurait été arrêté à plusieurs reprises pour des violences et des menaces à l'égard de ses parents. Il n'aurait jamais été condamné car ces derniers ont refusé de témoigner contre lui. L'homme de 46 ans so

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant