Tuerie de Chevaline : le frère de Saad al-Hilli relâché

le
0
Zaid al-Hilli avait été placé en garde à vue lundi à Londres, suspecté dans le quadruple meurtre qui s'est déroulé près d'Annecy, en septembre dernier.

La piste du différend familiale est-elle écartée? Le frère de l'une des victimes de la tuerie de Chevaline, Zaid al-Hilli, interpellé lundi à Londres, a en tout cas été remis en liberté mardi soir, a annoncé Éric Maillaud, procureur de la république d'Annecy. Ce dernier a ajouté qu'il n'y avait donc «pas de charges lourdes retenues contre» Zaid al-Hilli. «L'enquête se poursuit», a rappelé Éric Maillaud, indiquant que l'homme de 54 ans était placé sous «contrôle judiciaire, ce qui l'oblige à un certain nombre d'obligations».

Le 5 septembre dernier, Saad al-Hilli, Britannique d'origine irakienne de 50 ans, sa femme Iqbal, 47 ans, et sa belle-mère Suhaila al-Allaf, 74 ans, de nationalité suédoise, avaient été retrouvés morts, tués de plusieurs balles dans la tête, à Chevaline, près du lac d'Annecy, où ils sé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant