Tuerie de Chevaline : l'énigme totale

le
0
Quatre mois après le quadruple homicide qui a endeuillé une famille britannique et coûté la vie à un cycliste français, les investigations s'orientent vers l'étranger. Sans qu'aucune piste ne sorte du lot.

C'était le 5 septembre dernier, il y a quatre mois presque jour pour jour. Une famille de vacanciers britanniques est partiellement décimée sur le parking forestier de la Combe d'Ire, au détour d'une route de montagne en lacet menant à la commune de Chevaline (Haute-Savoie), sur les hauteurs du lac d'Annecy. Saad al-Hilli, Anglais d'origine irakienne de 50 ans, sa femme Iqbal, 47 ans, ainsi que sa belle-mère Suhaila al-Allaf, 74 ans et de nationalité suédoise, sont criblés de balles à bord de leur vieille BMW break. Le corps sans vie, Sylvain Mollier, Savoyard en congé parental, gît à côté du véhicule. Il est perforé de cinq projectiles. La fille aînée, Zainab, 7 ans, grièvement blessée, présente une double fracture du crâne et de contusions à l'épaule. Sa p...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant