Tuerie d'Utoeya : les familles se recueillent sur l'île

le
0
Alors que les familles des victimes se rendaient pour la première fois sur là où a eu lieu le drame qui a coûté la vie à 69 jeunes, le tireur Anders Breivik était maintenu à l'isolement total par la justice norvégienne.

Quatre semaines jour pour jour après la tuerie qui a endeuillé la Norvège, les familles et les proches des 69 victimes de la fusillade d'Utoeya se sont rendus vendredi sur l'île où le drame s'est déroulé. Plus de 500 personnes ont fait le déplacement sous la pluie, alors qu'au même moment, le tireur Anders Breivik était de nouveau placé quatre semaines à l'isolement total par la justice du pays.

La visite à Utoeya, organisée par la Sécurité civile norvégienne, comprenait un dispositif de soutien avec des psychologues, des pasteurs et des imams. Des policiers étaient également présents pour répondre aux questions les plus difficiles. «Si elles le souhaitent, les familles pourront demander à la police qu'elle leur montre l'endroit où le corps de leur proche a été retrouvé», a expliqué un haut responsable de la Sécurité civile. «Nous avons tout fait pour entourer cette visite de la sécurité et de la dignité nécessaires : nous faisons en sorte que cela s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant