Tuerie d'Orlando : les blessés ne paieront pas de frais médicaux

le
0
Orlando Health ne facturera pas les soins médicaux liés à la tuerie du Pulse.
Orlando Health ne facturera pas les soins médicaux liés à la tuerie du Pulse.

C'est un soulagement inattendu pour les survivants de la tuerie d'Orlando. Le 12 juin 2016, l'Américain Omar Mateen abattait 49 personnes et en blessait 53 autres au Pulse, une boîte de nuit gay d'Orlando, théâtre du pire massacre de l'histoire des États-Unis. Deux mois plus tard, les rescapés blessés ont reçu leurs factures de frais hospitaliers.

Mais l'organisme Orlando Health a annoncé une bonne nouvelle aux familles des victimes : exceptionnellement, elles ne seront pas facturées pour leurs soins, selon CNN. Dans un communiqué, le organisme privé a expliqué qu'il cherchait des moyens de financer ce geste.

« Je ne pouvais pas me payer les soins »

Pour les victimes de la tuerie d'Orlando, qui n'avaient pas d'assurance santé, c'est une délivrance. La nuit du 12 juin, Mario Lopez, 34 ans, faisait la fête avec ses amis au Pulse lorsqu'une balle l'a atteint. Lors de sa chute, des éclats de verre se sont plantés dans son coude. Ses sept heures de soin à l'hôpital auraient dû lui coûter 20 000 dollars. « Ma vie était bouleversée par l'attaque et je devais en plus réfléchir au financement des soins », a-t-il expliqué au journal Orlando Sentinel

. « J'étais tellement inquiet de ne pas pouvoir me payer les soins. »

Aux États-Unis, l'accès aux soins n'est pas gratuit et les opérations peuvent atteindre plusieurs milliers de dollars lorsque les patients...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant